RC Auto – Voiture & Camionnette

Critères d’acceptation :

En cas de demande d’une assurance RC auto, nous utilisons les critères d’acceptation suivants, ou si nécessaire une combinaison de ces critères :

Ces critères sont :

  • Les antécédents de sinistres du conducteur principal : un conducteur ayant eu peu de sinistre par la passé présente un meilleur profil de risque.
  • L’âge du conducteur principal : les statistiques indiquent que les jeunes automobilistes provoquent plus d'accidents et des accidents plus graves. Il en va de même pour les conducteurs plus âgés, dont la fréquence de sinistre est statistiquement plus élevée que la moyenne.
  • L’ancienneté du permis de conduire du conducteur principal : statistiquement, les conducteurs inexpérimentés présentent une fréquence de sinistres plus importante.
  • L’adresse du preneur d’assurance est différente de l’adresse du conducteur principal : pour éviter la fraude et s’assurer que le conducteur principal est bien celui qui utilise le plus souvent le véhicule.
  • Le pays de résidence du preneur d’assurance : le preneur d’assurance n’est pas domicilié en Belgique. En tant qu’assureur belge, Touring Assurances veut uniquement assurer des preneurs d’assurance qui sont domiciliés en Belgique où la Compagnie possède une licence d’assurance.
  • Le permis de conduire provisoire : le conducteur principal est un candidat au permis de conduire qui ne dispose pour l’instant que d’un permis de conduire provisoire B ? Les statistiques indiquent que les titulaires d’un permis de conduire provisoire B commettent plus souvent d’accidents que les titulaires d’un permis de conduire permanent.
  • L’usage du véhicule : le véhicule est utilisé à des fins professionnelles et/ou commerciales : ambulance, taxi, coursier express, prestataire de soins, courrier (y compris Uber, Taxipost, Deliveroo etc.). D’après les statistiques, ces professions sont beaucoup plus souvent impliquées dans des accidents.
  • Condamnation / retrait de permis du conducteur principal au cours des 5 dernières années : nos modèles statistiques nous montrent que les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation ou d’un retrait de permis au cours des 5 dernières années présentent une fréquence sinistre plus importante.
  • Puissance du véhicule : statistiquement, la fréquence de sinistre est d’autant plus importante que la puissance du véhicule est grande.
  • Valeur du véhicule : statistiquement, le coût des sinistres est d’autant plus important que la valeur du véhicule est grande.
  • Caractère sportif du véhicule : statistiquement, les conducteurs de véhicules « sportifs » sont susceptibles de causer des accidents plus graves.
  • La marque du véhicule : l’utilisation de ce critère provient de l’observation statistique que les conducteurs des certaines marques de véhicules sont susceptibles de causer des accidents plus graves.
  • Le conducteur principal est déjà assuré en tant que conducteur principal d’un autre véhicule qui n’est pas une classic car, un old timer, un van ou un cabriolet : dans ce cas de figure, les cas de fraude sont statistiquement plus élevés.
  • Mesures prises par une autre compagnie d’assurance ou par Touring Assurances quant à la qualité du risque (par exemple : résiliation de la police d’assurance suite à un sinistre, ou en cas de non-paiement de primes) : l’utilisation de ce critère provient de l’observation statistique que les personnes ayant fait l’objet de mesures spécifiques auprès d’une autre compagnie ou de Touring Assurances présentent une fréquence de sinistres plus élevée.
  • Le type d’immatriculation du véhicule : le véhicule assuré n’a pas une immatriculation standard (plaque transit, taxi, garage, diplomatie, famille royale, eurocontrol, gouvernement, parlement, Shape, OTAN, international). D’après les statistiques, les accidents et les fraudes sont plus fréquents du fait de titulaires de plaques de transit, taxi et garage.
  • Véhicule non immatriculé en Belgique : le pays d’immatriculation est le pays de situation du risque. Conformément à notre agrément pour l’activité RC Auto, nous couvrons exclusivement les véhicules immatriculés en Belgique.
  • Remorques : nous n’assurons qu’une remorque par véhicule assuré.


Critères de tarification :

Pour déterminer les conditions tarifaires de votre contrat d’assurance RC auto, nous utilisons des critères de segmentation. Ces critères nous permettent de mieux vous connaître et d’évaluer le risque au plus près de votre réalité. Ceci ayant pour but de vous donner les meilleures conditions tarifaires correspondant à votre profil.

Ces critères sont :

  • La puissance du véhicule : statistiquement, la fréquence de sinistre est d’autant plus importante que la puissance du véhicule est grande.
  • Le degré bonus-malus : ce critère reflète votre expérience de conduite. Nous observons que les conducteurs présentant un degré bonus-malus bas causent moins de sinistres. Ce critère est susceptible d’évoluer au cours de la vie du contrat. Il permet de récompenser les conducteurs ne causant pas d’accident et d’éventuellement pénaliser ceux ayant une forte sinistralité.
  • L’âge du conducteur principal : les statistiques indiquent que les jeunes automobilistes provoquent plus d'accidents et des accidents plus graves. Il en va de même pour les conducteurs plus âgés, dont la fréquence de sinistre est statistiquement plus élevée que la moyenne.
  • L’adresse du conducteur principal : nos modèles statistiques démontrent que les habitants de certains quartiers présentent une fréquence sinistre plus importante. Votre lieu de résidence a une influence sur votre profil de risque (en raison d’éléments tels que la densité du trafic,…)
  • La profession du conducteur principal : certaines professions impliquent un usage plus fréquent du véhicule et constituent par conséquent un risque plus élevé.
  • L’usage du véhicule : un usage professionnel du véhicule implique une plus grande fréquence d’utilisation et par conséquent un risque plus élevé.
  • Le fait qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’un véhicule de seconde main : l’utilisation de ce critère résulte de l’observation statistique que les véhicules neufs causent moins d’accident que les véhicules de seconde main.
  • Les caractéristiques du véhicule (type de boitier de vitesse, « sportif » ou non, type de carburant, véhicule 4x4 ou non) : statistiquement, les caractéristiques citées permettent de différencier le risque en termes de sinistralité.
  • Le nombre de passagers dans le véhicule au-delà de 5 : dans la majorité des cas, les véhicules immatriculés en Belgique peuvent transporter 4 à 5 personnes, conducteur compris. Nos tarifs sont basés sur cette observation. En cas d’accident, nous indemnisons bien sûr également vos passagers, il est donc normal d’adapter nos conditions tarifaires si vous transportez un nombre de personnes plus important que la moyenne.
  • La marque : l’utilisation de ce critère résulte de l’observation statistique que certaines marques de véhicules causent moins d’accident que d’autres.
  • Nombre de km / navetteur / cycliste : le fait que vous rouliez peu ou que vous utilisiez votre véhicule pour vous mener vers un lieu de transport en commun influence la sinistralité de votre contrat. Nos modèles statistiques nous montrent que le nombre d’accidents est lié à la fréquence d’utilisation de votre véhicule.
  • Le statut Personne Physique ou Personne Morale : statistiquement les personnes morales présentent une sinistralité plus importante.
  • L’ancienneté du permis de conduire du conducteur principal : statistiquement, les conducteurs inexpérimentés présentent une fréquence sinistre plus importante.
  • Caractéristiques propres à la gestion de la police d’assurance : on entend par ceci, le type de canal de distribution choisi (exemple Web, contact center,…) : ces caractéristiques ont un impact sur les coûts de gestion de la police d’assurance.
  • La présence d’un « jeune » conducteur : statistiquement, la présence d’un jeune conducteur induit une fréquence sinistre plus importante et des sinistres plus graves.


Protection juridique Auto :

Nos tarifs ne font l’objet d’aucune segmentation, une prime forfaitaire est appliquée.


RC Moto

Critères d’acceptation :

En cas de demande d’une assurance RC Moto, nous utilisons les critères d’acceptation suivants, ou si nécessaire une combinaison de ces critères :

Ces critères sont :

  • L’usage professionnel du véhicule et la profession du preneur d’assurance : l’utilisation de ce critère provient de l’observation statistique que le nombre de sinistre a un lien avec ces critères.
  • L’âge du conducteur principal : les statistiques indiquent que les jeunes provoquent plus d'accidents et des accidents plus graves. Il en va de même pour les conducteurs plus âgés, dont la fréquence de sinistre est statistiquement plus élevée que la moyenne.
  • Condamnation / retrait de permis du conducteur principal au cours des 5 dernières années : nos modèles statistiques nous montrent que les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation ou d’un retrait de permis au cours des 5 dernières années présentent une fréquence sinistre plus importante.
  • Les antécédents de sinistres du conducteur principal : l’utilisation de ce critère provient de l’observation statistique que les conducteurs ayant eu de nombreux accidents par le passé présente une fréquence de sinistre plus importante.
  • Le type de véhicule : on parle ici des véhicules ne rentrant pas dans les catégories « enduro », « sport » ou « tourisme ». Statistiquement ces véhicules présentent une sinistralité plus importante.
  • Mesures prises par une autre compagnie d’assurance ou par Touring Assurances quant à la qualité du risque (par exemple : résiliation de la police d’assurance suite à sinistre ou en cas de non-paiement de primes) : l’utilisation de ce critère provient de l’observation statistique que les personnes ayant fait l’objet de mesures spécifiques auprès d’une autre compagnie ou de Touring Assurances présentent une fréquence de sinistre plus élevée.
  • Véhicule non immatriculé en Belgique : le pays d’immatriculation est le pays de situation du risque. Conformément à notre agrément pour l’activité RC Moto, nous couvrons exclusivement les véhicules immatriculés en Belgique.


Critères de tarification :

Pour déterminer les conditions tarifaires de votre contrat d’assurance RC moto, nous utilisons des critères de segmentation. Ces critères nous permettent de mieux vous connaître et d’évaluer le risque au plus près de votre réalité. Ceci ayant pour but de vous donner les meilleures conditions tarifaires correspondant à votre profil.

Ces critères sont :

  • La puissance du véhicule : statistiquement, la fréquence de sinistre est d’autant plus importante que la puissance du véhicule est grande.
  • Le degré bonus-malus : ce critère reflète votre expérience de conduite. Nous observons que les conducteurs présentant un degré bonus-malus bas causent moins de sinistres. Ce critère est susceptible d’évoluer au cours de la vie du contrat. Il permet de récompenser les conducteurs ne causant pas d’accident et d’éventuellement pénaliser ceux ayant une forte sinistralité.
  • L’âge du conducteur principal : les statistiques indiquent que les jeunes provoquent plus d'accidents et des accidents plus graves. Il en va de même pour les conducteurs plus âgés, dont la fréquence de sinistre est statistiquement plus élevée que la moyenne.
  • La connexité éventuelle avec une police d’assurance RC auto au sein de Touring Assurances : statistiquement, les clients présentant cette connexité occasionnent moins de sinistre.
  • Le type de véhicule (« enduro » / « Sport » / « Tourisme » : statistiquement, le type de véhicule a un impact sur la fréquence.

Remarque : ces critères de segmentation ne s’appliquent pas pour les cyclomoteurs (véhicules de moins de 50 cc), pour ce type de véhicule, une prime forfaitaire est appliquée.

Protection Juridique Moto :

Nos tarifs ne font l’objet d’aucune segmentation, une prime forfaitaire est appliquée.


Home & Family

Critères d’acceptation :

En cas de demande d’une assurance Home & Family, nous utilisons les critères d’acceptation suivants :

Habitation :

  • Les capitaux assurés pour le bâtiment et ou le contenu : l’utilisation de ce critères résulte du constat statistique que les immeubles dont les capitaux assurés sont élevés peuvent présenter des sinistres plus importants.
  • Activité commerciale dans le bâtiment à assurer : statistiquement, les immeubles à vocation commerciale peuvent présenter des sinistres plus graves.
  • Mesures prises par une autre compagnie d’assurance ou par Touring Assurances en cas de non-paiement de primes : l’utilisation de ce critère provient de l’observation statistique que les personnes ayant fait l’objet de mesures spécifiques auprès d’une autre compagnie ou de Touring Assurances présente une fréquence sinistre plus élevée.
  • Le risque à assurer et la résidence du preneur d’assurance doivent se situer en Belgique : notre agrément ne nous permet pas d’assurer des risques situés à l’étranger.

RC Vie privée :
Nos règles d’acceptations ne font l’objet d’aucune segmentation pour l’assurance RC vie privé. Cependant, de par notre politique commerciale, cette assurance doit toujours être associée à une assurance habitation.


Critères de tarification – Assurance Habitation

Pour déterminer les conditions tarifaires de votre contrat d’assurance Habitation, nous utilisons des critères de segmentation. Ces critères nous permettent de mieux vous connaître et d’évaluer le risque au plus près de votre réalité. Ceci ayant pour but de vous donner les meilleures conditions tarifaires correspondant à votre profil.

  • La valeur du bâtiment et du contenu : elle peut être déterminée sur base de plusieurs méthodes (score basé sur le nombre de pièces et destination de celles-ci, expertise du bâtiment, loyer payé,…). Cette valeur sert de base au calcul de la prime.
  • La qualité du preneur d’assurance : nous faisons la distinction entre propriétaire occupant, propriétaire non occupant, et locataire. Si le preneur d’assurance est locataire, la couverture du bâtiment est limitée aux dommages suite à un sinistre pour lequel la responsabilité du preneur est engagée. Dans le cas d’un propriétaire, la couverture est complète mais le risque est plus important si le bâtiment est inoccupé.
  • L’âge du propriétaire occupant : l’utilisation de ce critère provient du constat statistique que l’âge a un impact sur la survenance et le montant des sinistres.
  • Le fait que vous soyez jeune marié ou non : nous favorisons ce type de client d’un point de vue tarifaire, il s’agit de notre politique commerciale.
  • L’ancienneté du bâtiment : statistiquement, on observe que les bâtiments récents présentent une fréquence de sinistres et des frais de réparation plus faibles. Ceci s’explique notamment par les techniques de construction utilisées au moment de la construction du bâtiment.
  • Bâtiment en construction : ce critère se base sur notre politique commerciale.
  • Pour la garantie « Catastrophe Naturelle », nous tenons compte de l’adresse du risque et du type de bâtiment (maison / appartement, au rez-de-chaussée on non) : L’utilisation de ce critère provient du constat statistique que l’adresse du risque ou le type de risque à assurer pour la garantie « catastrophe naturelle » a un lien direct avec la sinistralité.
  • Pour la garantie « Vol » :
    • Nous tenons compte de l’adresse du risque et de la mitoyenneté du bâtiment: L’utilisation de ces critères provient du constat statistique que certaines régions présentent une fréquence vol plus importante. De même, statistiquement, une habitation isolée sera plus sujette à un cambriolage qu’une habitation contigüe.
    • Présence d’un système d’alarme : la présence de protection contre l’intrusion a une influence sur la possibilité d’un cambriolage.


Critères de tarification – Assurance RC Vie privée

Pour déterminer les conditions tarifaires de votre contrat d’assurance RC vie privée, nous utilisons des critères de segmentation. Ces critères nous permettent de mieux vous connaître et d’évaluer le risque au plus près de votre réalité. Ceci ayant pour but de vous donner les meilleures conditions tarifaires correspondant à votre profil.

  • Votre profil familial, autrement dit votre état civil et le nombre d’enfants à charges habitant sous votre toit : un ménage de plusieurs personnes présente un risque plus élevé qu’une personne isolée.
  • L’âge du preneur d’assurance : l’utilisation de ce critère provient du constat statistique que l’âge a un impact sur la survenance et la gravité des sinistres.


Protection juridique Home & Family :

Nos tarifs ne font l’objet d’aucune segmentation, une prime forfaitaire est appliquée.

Vous ne trouvez pas votre voiture?

Pas de soucis ! Appelez-nous au 02/505 66 00 du lundi au vendredi,de 8h30 à 19h30 et notre équipe vous aidera volontiers !