Taxe CO2 en Belgique : comment calculer votre éco-bonus ou éco-malus ?

Taxe Co2 Belgique : comment calculer mon eco bonus ou eco malus ?

Sachez tout d’abord que chaque région belge utilise un système de taxation différent.

En Flandre, pas de taxe « Eco Bonus/Malus ». Elle est en fait intégrée à la taxe de mise en circulation de votre camionnette. Elle prend en compte les émissions de CO2, le type de carburant de votre utilitaire et son niveau de pollution.

Bruxelles n’impose aucun système de taxation lié aux émissions de CO2. La taxe de mise en circulation est la même qu’en Wallonie, mais il n’existe pas de taxe « Eco Bonus/Malus ».

En Wallonie par contre, vous serez soumis à une taxe particulière pour les émissions de CO2 de votre véhicule utilitaire. Cette taxe s’ajoute à la taxe de mise en circulation de votre camionnette. Soyez donc attentif à la quantité de CO2 rejeté. La Région wallonne peut en effet :

  • Vous accorder un éco-bonus si votre camionnette rejette moins de 71 g CO2/km
  • Vous imposer un éco-malus si votre utilitaire rejette plus de 145 g CO2/km.

La prime éco-bonus pour les véhicules émettant peu de CO2 est comprise entre 250 et 2 500 euros.

Pour les véhicules se situant dans la moyenne, le bonus-malus CO2 est neutre. Ils ne paient et ne reçoivent donc aucune prime.

Les véhicules qui polluent le plus se voient imposer une taxe éco-malus.

Quelques exceptions

  • Les familles nombreuses avec 3 enfants de moins de 25 ans bénéficient d’un abattement de 1 catégorie sur l’Eco Bonus/Malus.
  • Les familles nombreuses avec 4 enfants de moins de 25 ans bénéficient d’un abattement de 2 catégories sur l’Eco Bonus/Malus.
  • Les véhicules au LPG bénéficient d’un abattement de 1 catégorie sur l’Eco Bonus/Malus.
  • Les véhicules immatriculés comme ancêtres ne doivent pas payer de taxe Eco Bonus/Malus. Ils sont considérés comme neutres.

Enfin, la prime éco-bonus est neutre (0 euro) pour les véhicules dont le prix catalogue dépasse les montants suivants :

  • 35 000 € pour les véhicules électriques
  • 30 000 € pour les véhicules hybrides
  • 20 000 € pour tout autre véhicule

Ces montants sont majorés de 5 000 euros lorsque le bénéficiaire a au moins 3 enfants à charge ou lorsque l’un des enfants est reconnu handicapé.