Immatriculation d'un véhicule

Vous venez d’acheter votre camionnette et vous n’avez pas encore de plaque ? Demandez-en une via le formulaire « Demande d’immatriculation » (le document rose) destiné à la DIV (Direction pour l’Immatriculation des Véhicules).

À l’achat d’un véhicule utilitaire neuf, votre concessionnaire vous fournira le document rose.
S’il s’agit d’une camionnette d’occasion, le vendeur l’aura reçu du contrôle technique et vous le remettra. Vérifiez bien la présence du cachet du contrôle technique.

Votre demande d’immatriculation

Attention : suite à une nouvelle directive de la DIV, il est impératif de nous renvoyer la demande d’immatriculation dûment remplie et signée. Veillez donc à remplir tous les champs correctement et à signer le document rose.

Une fois que nous avons reçu ce document « en bon état », nous nous chargeons d’introduire votre demande d’immatriculation auprès de la DIV via le système WebDIV.
Certains cas ne peuvent toutefois pas être traités par ce système (p. ex. véhicule importé, moto d’occasion…). Consultez ce tableau pour connaître les cas actuellement traitables par cette voie.

Quelques jours après votre demande, vous recevrez votre plaque d’immatriculation et/ou votre certificat d’immatriculation par la poste.

Sachez que vous devrez payer 30 euros en espèces à bpost à la réception de votre plaque d’immatriculation. Si vous changez de véhicule ou si vous avez déjà une plaque au format européen, vous devrez payer 26 euros.

Pour plus d’informations relatives à l’immatriculation en Belgique, visitez le site de la D.I.V.

Les frais liés à l’immatriculation d’un véhicule

L’État belge perçoit la taxe de mise en circulation à l’immatriculation du véhicule (voiture particulière, voiture mixte, minibus et motocyclette).
Le calcul repose sur la puissance du moteur, exprimée en chevaux fiscaux (CV) ou en kilowatts (kW). Si la puissance du moteur peut être exprimée en CV fiscaux ou en kW, l’État belge percevra toujours la taxe fixée au montant le plus élevé des deux.
La taxe tient compte de l’âge de la camionnette, c’est-à-dire de la date de la première immatriculation en Belgique ou à l’étranger.

Remarque : depuis le 1er septembre 2013, le certificat d’immatriculation présente un nouveau format à deux volets : un à garder dans votre camionnette et l’autre à votre domicile.
Consultez le site de la DIV pour plus d’informations sur ce certificat à double volet.