Comment remplir un constat à l’amiable ?

Remplir un constat d’accident est primordial afin de ne pas avoir de mauvaise surprise. Il est important de remplir votre constat amiable directement après votre accident pour éviter d’éventuels problèmes avec des personnes mal intentionnées.

Le recto du constat doit être complété et signé par les deux parties. Après séparation des feuillets, chaque conducteur conserve un exemplaire qui ne peut plus être modifié. Si l’autre conducteur refuse de signer le constat d’accident, envoyez tout de même votre exemplaire à votre assureur dans les 5 jours. En cas d’accident impliquant plus de deux véhicules, vous devez remplir un constat d’accident avec chaque conducteur des véhicules entrés en collision avec le vôtre.

Une fois chez vous ou chez votre assureur, vous pourrez alors compléter le verso du constat.

Astuces pour bien remplir un constat amiable

  • Étape 1: Tout d’abord, localisez l’accident en mentionnant la date, l’heure, le lieu. Essayez d’être le plus précis possible. Indiquez également s’il y a des blessés, même légers (mentionnez leurs coordonnées au verso du constat).
  • Étape 2:  S’il y a des témoins, veuillez indiquer leur nom, adresse et numéro de téléphone dans le champ prévu à cet effet.
  • Étape 3: Ensuite, chaque conducteur choisit une colonne du constat amiable (A ou B) et va y mentionner toutes les informations relatives à son assurance et son véhicule : preneur d’assurance, société d’assurance, coordonnées du conducteur, type de véhicule, plaque d’immatriculation… La plupart de ces éléments figurent sur la carte verte du véhicule. N’hésitez pas à vérifier les informations données par l’autre conducteur.
  • Étape 4: Indiquez ensuite par une flèche le point de choc initial de l’accident (en bas à gauche). Juste en dessous, vous décrirez les dégâts  apparents de votre véhicule.
  • Étape 5: Dans le champ « observations », vous pouvez exprimer votre désaccord avec l’autre conducteur et/ou compléter les circonstances de l’accident.
  • Étape 6: Enfin, il reste la colonne du milieu, dans laquelle on retrouve encore 2 éléments :
    • Un croquis : vous devez dessiner un croquis de l’accident au moment du choc. Afin de représenter au mieux l’accident, veuillez préciser le tracé et le nom des voies, la direction des véhicules A et B ainsi que leur position, et les éventuels signaux routiers.
    • Les circonstances : pour préciser le croquis, veuillez cocher les cases de situations pour chaque véhicule.

Astuces pour bien remplir un constat amiable

Un constat d’accident européen

Sachez que le constat d’accident à l’amiable est identique partout en Europe. Même si la langue du constat est différente, toutes les rubriques et questions figurent donc dans le même ordre afin de faciliter les démarches.

Pour terminer, un dernier conseil :

Pensez toujours à relever le numéro d’immatriculation de l’autre véhicule au cas où celui-ci aurait l’intention de prendre la fuite. Si aucune entente n’est possible avec l’autre conducteur ou qu’il ne veut pas signer ou remplir le constat d’accident, vous pouvez toujours appeler la police sur les lieux.